Hynamics s’allie à ABB pour réduire le coût de l’hydrogène

Hynamics s'allie à ABB pour réduire le coût de l'hydrogène
Hynamics s’allie à ABB pour réduire le coût de l’hydrogène

La filiale d’EDF, Hynamics, a signé un accord avec ABB pour optimiser le coût de production de l’hydrogène. Le système Optimax a déjà été installé sur la station de remplissage d’Auxerre et d’autres déploiement vont suivre.

On ne l’apprend que maintenant, à l’occasion du salon Hyvolution, mais Hynamics a conclu un accord avec le groupe ABB, afin de tester un système de gestion d’énergie (ABB Ability Optimax for green hydrogen). Ce dernier permet d’optimiser les coûts de production, de la simulation à l’exploitation, en traitant des données (prix de l’électricité notamment, consommation d’énergie) en lien avec le cloud. la réduction peut atteindre jusqu’à 16 %.

L’outil a été installé sur la station d’Auxerre en novembre dernier. Rappelons que ce site alimente les 5 premiers bus H2 du réseau Leo, avec une capacité d’1 MW d’électrolyse.

Hynamics va pouvoir piloter ce système depuis son centre d’opérations et prévoit son déploiement sur d’autres sites de production d’hydrogène dans le courant de l’année.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous voulez en savoir plus sur Hynamics ? Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur cet acteur ici.

Vous pouvez également vous abonner ànotre newsletter LinkedIn hebdomadaire ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2