Hyundai accélère (encore) dans le camion à hydrogène

La Suisse est devenue la base arrière à partir de laquelle le constructeur coréen veut bâtir pour toute l’Europe un écosystème de l’hydrogène pour les flottes de camions. Hydrogen Today vous a déjà parlé de Hyundai Hydrogen Mobility (HHM), la co-entreprise entre Hyundai Motor Company et H2 Energy. Cette structure vient de conclure un partenariat avec Hydrospider, une société helvète qui est elle-même le fruit d’une association entre Alpiq, Linde et H2 Energy. Ces deux partenaires sont effet impliqués dans l’aménagement de la plus grande installation de production d’hydrogène vert en Suisse, sur la centrale hydroélectrique de Gösgen. D’une capacité de production de 2 MW, elle doit entrer en service d’ici la fin de l’année.

La station de production approvisionnera 50 poids lourds à pile à combustible, dont l’arrivée est programmée pour 2020. Il s’agit du premier lot des 1600 camions que le constructeur coréen doit lancer sur les routes suisses d’ici 2025 et qui seront proposés aux entreprises, avec une priorité accordée aux membres de l’association H2 Energy. On en sait un peu plus sur le camion de Hyundai qui a pour nom H2 XCIENT Fuel Cell. Sa chaîne de traction se compose de 2 piles à combustible d’une puissance de 95 kW chacune, connectées en parallèle. Avec ses 7 réservoirs d’une capacité de stockage de 35 kilos d’hydrogène, ce poids-lourds zéro émission garantit une autonomie de 400 kilomètres.

Hyundai dispose désormais d’une base solide, avec la production, la distribution et des clients pour utiliser ses camions. Le constructeur compte reproduire la formule dans d’autres pays européens comme l’Allemagne, l’Autriche, les Pays-Bas et la Norvège. Il compte sur le durcissement des législations dans le transport pour accroître la demande de camions plus écologiques.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting