Hyundai Nexo : à hydrogène et autonome

Dans la compétition à laquelle se livrent Hyundai et Toyota, le constructeur coréen essaie d’avoir une petite longueur d’avance. On se souvient que l’ix35 FC est sorti en petite série avant la Mirai (même si cette dernière est la vraie première voiture de série conçue autour d’une pile à combustible). C’est au tour de la Nexo de faire mieux dans au moins un domaine : la conduite autonome. Lors du dernier CES de Las Vegas, Hyundai a profité de cet événement pour à la fois dévoiler son nouveau modèle à hydrogène et sa feuille de route sur l’automatisation de la conduite. La marque a passé un accord avec la start-up Aurora pour développer en masse des véhicules capables de rouler sans intervention du conducteur.

Une Nexo autonome de niveau 4 avait été ainsi présentée à Las Vegas. Tout récemment, Hyundai a fait rouler 5 voitures de ce type en Corée du Sud, sur route ouverte.Il s’agissait de 3 Nexo et de 2 Genesis G80. Ces prototypes ont parcouru 190 km entre Séoul et Pyeongchang, avec des pointes jusqu’à 110 km/h sur autoroute, gérant des dépassements et même le passage des péages. Les véhicules ont utilisé un réseau 5 G, en plus de leurs capteurs embarqués. Ce banc de test a permis de réaffirmer la volonté de Hyundai de lancer des véhicules de niveau 4 à partir de 2021. Le constructeur annonce par ailleurs la sortie d’un véhicule 100 % autonome à l’horizon 2030.

Précisons au passage qu’il est plus facile de rendre autonome un modèle électrifié. D’ailleurs, l’année d’avant au CES, Hyundai avait présenté une Ioniq électrique en mode automatisé. Pour sa part, Toyota travaille aussi bien sûr sur la voiture autonome. Mais, le prototype présenté à Las Vegas en début d’année était une Lexus hybride (LS600h). Le géant japonais n’a pas encore fait l’association entre la voiture à hydrogène et l’automatisation, sauf sous la forme de concept cars exposés dans les salons (comme la Lexus LF1-Limitless lors du dernier salon de Detroit). Mais, cela ne saurait sans doute tarder.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting