Inocel : un financement de 64 millions d’euros pour accélérer son développement

Inocule financement pile à combustible
Inocel : un financement de 64 M€ pour accélérer son développement

Inocel, le fabricant de piles, annonce avoir validé un financement de 64M€ composé de capitaux propres, de dettes et de subventions. Les actionnaires historiques ont participé à l’opération de levée de fonds.

La société se félicite de ce financement, qui marque une étape significative dans son développement. Elle va pouvoir ainsi finaliser l’industrialisation de son produit et même livrer des préséries dès 2024. L’une des étapes majeures est la mise en service de la ligne de production de son usine de Belfort en fin d’année. Au même moment, Inocel va par ailleurs internaliser ses outils de tests. Elle va pouvoir ensuite monter en cadence de la production au 1er semestre 2025 et accélérer ainsi son développement commercial.

La société dispose d’un savoir-faire de pointe dans la conception de ses systèmes et dans la gestion logicielle associée, en particulier grâce à sa filiale GEKO, spécialisée dans l’intégration et le dimensionnement de systèmes complexes liés à la pile à combustible. Elle se positionne sur les piles à forte puissance pour la génération d’énergie stationnaire, la mobilité terrestre et maritime. Le communiqué précise que de nombreux contrats commerciaux sont en cours de discussion.

Vous voulez en savoir plus sur Inocel ? Alors nos derniers articles sur l’acteur devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Inocel ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2