Inovyn va alimenter des camions à hydrogène dans l’Est

Inovyn va alimenter des camions à hydrogène dans l'Est

Inovyn va alimenter des camions à hydrogène dans l’Est

La filiale du groupe Ineos va investir dans son site de Tavaux (Jura) pour produire de l’hydrogène et alimenter ainsi le transport régional.

Dans les deux cas, à travers le projet « ReadHy to move », qui va concerner tout l’Est de la France, Inovyn va collaborer avec le groupe Inthy et son allié suisse Alpiq.

Dans le cadre d’une première joint-venture, HyMove, les partenaires investiront dans un nouveau réseau de distribution d’hydrogène pour le transport lourd en région Bourgogne-Franche-Comté. Les stations seront alimentées par une partie de l’hydrogène produit à Tavaux. Inovyn est le plus grand opérateur de technologie d’électrolyse en Europe et produit à ce titre plus de 10 000 tonnes d’hydrogène décarboné sur son site jurassien. L’investissement prévu dans de nouveaux systèmes de purification et de compression permettra de proposer à partir de 2026 de l’hydrogène avec une qualité en phase avec les besoins dans les transports.

HyWay, une deuxième joint-venture entre le groupe Inthy et Alpiq, proposera également des camions à hydrogène payants aux entreprises de la région qui veulent décarboner leur logistique.

N’oubliez pas que vous pouvez vous inscrire à notre newsletter pour ne pas perdre une miette de l’actualité de l’hydrogène. L’inscription est facile, rapide et gratuite.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute