Lancement du plus grand fonds mondial dédié aux infrastructures d’hydrogène décarboné

Air Liquide, TotalEnergies et VINCI ont décidé de se regrouper, à côté d’autres grands acteurs industriels internationaux, pour créer le plus grand fonds mondial dédié au développement des infrastructures d’hydrogène décarboné. Cette initiative vise à accélérer la croissance de l’écosystème en investissant dans de grands projets stratégiques.

Les engagements pris à l’égard du fonds s’élèvent déjà à 800 millions d’euros, sur un objectif d’environ 1,5 milliard prévu à la signature. Ce fonds investira dans l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène renouvelable et bas carbone, aussi bien en amont qu’en aval. Il agira dans les régions les plus prometteuses d’Amérique, d’Asie et d’Europe.

Air Liquide, TotalEnergies et VINCI Concessions, qui sont les 3 partenaires d’origine, se sont engagés à investir chacun 100 millions d’euros dans le projet. Le fonds sera géré par Hy24, une nouvelle joint-venture détenue à parts égales par Ardian, l’un des leaders mondiaux de l’investissement privé, et FiveT Hydrogen*, plateforme de gestion spécialisée dans les projets d’hydrogène décarboné. Le choix de ce gestionnaire permet au fonds de fusionner avec une initiative similaire et de rallier ainsi Plug Power, en tant que partenaire principal, ainsi que Chart Industries et Baker Hughes, partenaires conjoints.

LOTTE Chemical a également confirmé son intention de participer en tant qu’investisseur principal, devenant ainsi la première entreprise asiatique à rejoindre l’initiative. Le fonds compte aussi attirer d’autres investissements de la part de grands acteurs financiers, avec AXA comme investisseur principal. Plusieurs grands acteurs industriels américains et européens qui sont fortement engagés en faveur de la neutralité carbone, ont également l’intention de se rallier à cette initiative en tant que partenaires complémentaires, comme le Groupe ADP, Ballard, EDF, Schaeffler.

Le fonds disposera d’une capacité unique pour accompagner des projets d’envergure en cours de développement, et pour accélérer le passage à l’échelle. Avec le soutien annoncé des politiques publiques et le recours au financement par l’emprunt, le fonds devrait être en mesure de participer au développement de projets hydrogène pour un montant total d’environ 15 milliards d’euros.

*Un fonds animé par Pierre-Etienne Franc, un ex d’Air Liquide

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting