Hyports décerne un prix à LMG Marin

Le bureau d’études norvégien, qui compte une filiale en France, a décroché un Delivery Award à Meet4Hydrogen-Hyports hier à Marseille. Il succède au palmarès à EODev, premier lauréat l’an dernier.

Leader mondial sur les propulsions à hydrogène, LMG Marin a participé au développement du premier navire à hydrogène liquide au monde en Norvège. Baptisé Hydra, ce ferry de 82 mètres est équipé de deux piles à combustibles de 200 kW, associées à une citerne d’hydrogène liquide de 80 m3. En France, LMG participe aussi à plusieurs projets pionniers, avec entre autres le développement d’un navire fluvial à hydrogène pour le groupe français Sogestran (projet soutenu par le programme Horizon 2020 de l’Union Européenne). La structure emploie à Toulouse une vingtaine d’ingénieurs et architectes navals.

Le deuxième prix a été décerné à Europe Technologies et le troisième à CMB.Tech/BeHydro. La sélection des trois premiers a fait l’objet de discussions très serrées au sein du jury qui comptait notamment Michel Delpon (ambassadeur hydrogène au sein de France 2030) et la députée européenne (et navigatrice) Catherine Chabaud).

Les autres participants étaient Atawey, l’ENSOSP, Helion Power, Hydrogen Afloat, Lhyfe et GRTGaz.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2