Gaya : une offre globale d’hydrogène pour la manutention

Basée à Marseille, la start-up Gaya est l’un des 53 lauréats* de la 9ème vague du volet i-Nov du Concours d’innovation de l’Etat. Elle a développé une solution permettant de convertir les engins de manutention à l’hydrogène et de les alimenter.

Le projet HYPHOS global vise à décarboner la manutention portuaire à conteneurs sur le port de Fos-Sur-Mer. Dans ce cadre, Gaya commercialise une offre clé en main intégrant la transformation des équipements de manutention de diesel vers l’Hybride/Hydrogène et la fourniture d’hydrogène renouvelable produit sur le site du client. La jeune pousse a en fait 2 métiers : le rétrofit de matériel et le développement de sites de production d’hydrogène.

La société développe actuellement 2 prototypes, qu’elle accompagne par une station de distribution d’hydrogène et de recharge électrique sur site des opérateurs de manutention. Gaya dispose d’ores et déjà de pré-engagements commerciaux pour déployer 20 engins sur site.

*Ces lauréats sont soutenus par France 2030 pour un montant total d’aides de 56,3 millions d’euros, autour de 4 thématiques : Numérique ; Santé ; Transports, mobilités, villes et bâtiments durables ; Energies, ressources et milieux naturels

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting