Monaco forum : une antichambre de la COP28

Monaco forum

Juste avant la conférence sur le climat, 240 leaders mondiaux de la filière hydrogène venus de plus de 31 pays se sont réunis à Monaco pour échanger des idées et solutions innovantes sur la transition vers l’hydrogène vert. C’était dans le cadre du Monaco Forum.

Organisé par la Monaco Hydrogen Alliance, le forum qui s’est tenu les 27 et 28 novembre était en quelque sorte une COP avant l’heure. 31 pays ont été représentés à cet événement, grâce à la participation de plus de 240 hauts représentants officiels et de CEO de toute l’Union européenne, des pays nordiques, d’Afrique, de la Méditerranée et du Moyen-Orient, entre autres. Les participants ont pu par exemple écouter Roland Kaeppner d’ENOWA parler du projet NEOM en Arabie Saoudite.

Les discussions ont porté sur la manière dont l’innovation, l’investissement et l’infrastructure devaient être menés afin d’assurer un déploiement durable de l’hydrogène vert, en vue d’accélérer la décarbonisation de la mobilité maritime, aérienne et terrestre. « La révolution de l’hydrogène est en train de se produire, et elle se produit maintenant », déclare Timothy Gribaudi, Partenaire Fondateur de la Monaco Hydrogen Alliance et Directeur Général de CoMotion.

Hydrogen Today, qui a pu assister au forum, a particulièrement apprécié la table ronde sur le sport qui a permis de parler d’automobile (endurance avec Forze Racing, Extreme H) et de bateau (avec Oceanslab et EODev).

H2Fly remporte le prix de l’innovation

L’Alliance a décerné par ailleurs le 2ème Monaco Prize for Innovation in Renewable Hydrogen and Transportation. Ce concours mondial a évalué 55 solutions provenant de 15 pays. Sur les 9 finalistes, c’est H2FLY, développeur spécialisé dans les technologies de piles à combustible à hydrogène pour l’aviation basé à Stuttgart, qui a décroché le prix.

Le Monaco Prize a également récompensé 3 sociétés. SoHHytec, fournisseur suisse de systèmes renouvelables sur site pour la production de carburant solaire (hydrogène, oxygène) et d’énergie (électicité, chaleur), s’est vu décerner le Prix de la Solution Technologique Emergente. HSL Technologies (HySiLabs), société française qui développe une innovation de rupture pour transporter et stocker l’hydrogène, s’est vue décerner le prix de la solution ayant le potentiel le plus disruptif. Enfin, H3 Dynamics, société singapourienne qui développe des systèmes de propulsion hydrogène pour les drones, s’est vue décerner le prix de la Solution d’Adaptabilité Intersectorielle.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène