le-barrage-de-beth-a-moyeuvre-grande_x240-psv

Selon le Républicain Lorrain, l’entreprise ENS2R – spécialisée dans les énergies renouvelables* et dont le siège se trouve en région parisienne – souhaiterait exploiter un barrage près d’Amnéville pour produire de l’hydrogène. L’idée est d’utiliser la force du courant pour produire de l’électricité verte, qui serait ensuite convertie en hydrogène à des fins de stockage.

Le PDG de l’entreprise, Roger Camponogara, est originaire de la Moselle. Il a d’ailleurs ouvert une antenne de sa société à Metz. Cet entrepreneur a choisi le barrage de Beth, à Moyeuvre-Grande, qui aurait un potentiel encore inexploité.

Localement, le projet est appuyé par le maire de cette commune, ainsi que par un député qui se trouve être par ailleurs le dirigeant de la C2IME (Commissariat d’Investissement à l’Innovation et à la Mobilisation Economique), une structure qui accompagne les entreprises dans les projets innovants, et en particulier dans l’énergie.

Une étude approfondie est en cours pour déterminer la faisabilité de ce projet sur le plan financier, réglementaire et juridique. Ses conclusions devraient être connues d’ici le mois de novembre. ENS2R se dit optimiste et vise la fin de l’année 2017 pour une mise en service.

*Elle travaille notamment sur des bâtiments à énergie positive et fait partie du pôle de compétitivité Advancity.