Le constructeur japonais expose en ce moment sa Clarity à hydrogène : un modèle que l’on peut retrouver dans quelques pays d’Europe (dans le cadre du projet HyFive), sur les traces de la Toyota Mirai.

A l’occasion du salon de Genève, Katsushi Inoue, PDG de Honda Motor Europe, a dévoilé les éléments clés de la nouvelle « Vision électrique » de la marque. L’objectif, d’ici 2025, est d’équiper de motorisations électriques les deux tiers des voitures vendues en Europe. Cette annonce confirme que le vieux continent est à l’avant-garde de la stratégie mondiale d’électrification des véhicules pour Honda.

L’hydrogène fait partie de cette stratégie d’électrification.

En revanche, il faudra attendre le salon de New-York, prévu en avril prochain, pour découvrir les nouvelles déclinaisons de la Clarity. Honda a prévu en effet sur la même base de véhicule de proposer des versions électrique à batterie et hybride rechargeable. Une grande première dans l’industrie. D’habitude, on part d’un modèle thermique existant pour le décliner en plusieurs versions. Cet exploit a été rendu possible par l’intégration de la pile à combustible et du moteur électrique dans un seul bloc sous le capot, pour la Clarity Fuel Cell. Le gain de place permet de loger d’autres motorisations au sein de cette berline. Une approche qui concerne avant tout le marché américain.