Ce matin, aux RIVE (Rencontres Internationales des Véhicules Ecologiques) 2017 à Alès, les visiteurs ont eu droit à une annonce bis sur la fin des moteurs essence et Diesel en 2040. L’événement sur la mobilité durable a accueilli Brune Poirson, Secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot. Elle a donc répété les propositions de la France, avec un objectif intermédiaire de 2 L/100 km en 2030 et des véhicules en majorité électrifiés en 2040.

Ces propos ont bien été accueillis par la filière hydrogène. Pascal Mauberger, le Président de l’AFHYPAC, estime que le contexte est très positif.

En tout cas, la Secrétaire d’Etat a pu apprécier ce qu’était une voiture à hydrogène. A la sortie de la salle de conférences, elle a été conduite à l’exposition à bord d’une Mirai, que pilotait Didier Gambart, le Président de Toyota France. Par la suite, elle a eu l’occasion de visiter le stand commun à la CNR, McPhy et Symbio, et devant lequel trône la Kangoo H2. Un symbole de la voiture à hydrogène à la française.