Comme cela était prévu, le constructeur coréen a profité de l’ultra médiatisation du Consumer Electronics Show pour dévoiler son nouveau véhicule à hydrogène. Son nom est Nexo. Ce SUV est le premier d’une série de 18 modèles écologiques annoncés d’ici 2025.

Remplaçant du ix35 FC (Tucson FCEV sur d’autres marchés), le Nexo inaugure une nouvelle chaîne de traction avec une pile à combustible de dernière génération qui résiste notamment au froid jusqu’à moins 20 degrés. L’autonomie est légèrement supérieure, avec un rayon d’action de 370 miles (près de 600 km). Grâce à une architecture dédiée dès la conception à cette motorisation, Hyundai a pu améliorer les performances. Le Nexo a plus de couple, avec une accélération plus rapide de 20 % de 0 à 100 km/h, et une vitesse de pointe augmentée de 25 %.

Au-delà d’un plaisir de conduite renforcé, ce SUV à hydrogène offre plus d’espace à bord et maintient le même silence de fonctionnement.

Hyundai profite de ce nouveau modèle pour inaugurer au passage de nouveaux équipements de sécurité. Le Nexo s’enrichit d’un système anti angle-morts et d’un système de pilotage semi-automatique qui maintient le véhicule dans sa voie sur l’autoroute. Il peut aussi se garer en mode autonome, d’une simple pression sur un bouton depuis l’intérieur du véhicule, ou à distance depuis un smartphone.

Hyundai annonce une commercialisation dans la foulée sur certains marchés.