Ce samedi 22, à Spa-Francorchamps en Belgique, dans le cadre de la 5e manche de l’ELMS (European Le Mans Series), une voiture de course à hydrogène a pris la piste. Il s’agit de la Green GT LMPH2G, développée par la société éponyme en vue de la mission H24 menée avec l’Automobile Club de l’Ouest pour l’arrivée de l’hydrogène aux 24 h du Mans en 2024. La voiture a bouclé plusieurs tours du mythique toboggan ardennais, pour une démonstration, avec un ravitaillement dans la voie des stands. Elle s’est comportée comme toute voiture de course traditionnelle, sauf qu’il s’agit d’un prototype Hydrogène.

L’événement se poursuit demain dimanche 23 septembre : l’auto lancera le plateau de l’épreuve avant le départ. Il est important de noter que cette voiture Hydrogène est encore en phase expérimentale, de réflexion et de fiabilisation.

En présence de Henrik Hololei, Directeur Général Mobilité et Transport à la Commission Européenne, cette démonstration, premier épisode de la Mission H24, a un triple objectif. Il s’agit de montrer que l’hydrogène, c’est sûr, simple et prometteur.