Hyundai organise en ce moment pour la presse des essais de deux nouveaux modèles, dont la Nexo (l’autre est la Kona Electric). Au départ de Paris (depuis la fondation Good Planet), le parcours permet de faire quelques dizaines de km avec ce SUV à hydrogène et d’en apprécier le silence et le confort. Les journalistes qui ont pu l’essayer, dont l’auteur de ce blog, avaient même la possibilité de faire le plein à la station d’Air Liquide aux Loges-en-Josas (Yvelines). Un plein qui ne prend que quelques minutes.

Revendiquant une autonomie de plus de 650 km (selon le cycle WLTP), la Nexo est la voiture à hydrogène la plus performante au monde. Lors de ce galop d’essai, nous avons pu en effet constater que le rayon d’action est très confortable.

Si les sensations de conduite ne sont guère différentes d’une autre voiture à hydrogène, ni même d’une voiture électrique à batterie dans l’absolu, ce SUV dégage quand même une forte impression de modernité. L’aspect le plus spectaculaire concerne la purification de l’air. Sur le grand écran central, la Nexo affiche les kg de CO2 économisés et en kilo litres le volume d’air qui a été purifié. Hyundai affirme en effet que l’air qui entre dans le véhicule et en ressort est purifié à 99,9 %. Dans une vidéo, la marque indique que si 10 000 Nexo tournaient dans Paris pendant 4 h, l’air de la capitale serait complètement nettoyé.

Au-delà de ses qualités environnementales, la Nexo impressionne aussi par ses aides à la conduite. Quand on actionne le clignotant, l’écran de bord affiche les images de la caméra anti angle mort (ce qui permet de s’assurer que personne ne va couper la route). La voiture est équipée d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un système de direction actif qui centre le véhicule dans sa voie, de la lecture automatique de panneaux routiers et même d’un système de parking autonome. La voiture peut se garer toute seule avec personne à l’intérieur, la manœuvre étant pilotée à distance via une télécommande.

Rappelons que la voiture est disponible à la commande pour 72 000 euros (bonus de 6 000 € à déduire).

Voir les photos.