Le Figaro évoque dans un récent article les innovations d’un jeune chercheur de l’Institut national de chimie slovène. Matija Gatalo a en effet développé une poudre noire qui pourrait révolutionner la production d’hydrogène. La poudre en question est un catalyseur deux fois moins cher et trois à quatre fois plus efficace que ceux actuellement sur le marché.

Sa deuxième découverte est une méthode écologique de production de ce catalyseur basée sur la nanotechnologie. Selon lui, la capacité de production est environ cent fois plus élevée que celle d’autres laboratoires. «Grâce à ces deux innovations, nous avons posé les bases d’une utilisation beaucoup plus large de cette source d’énergie propre», explique Matija Gatalo dans le quotidien national.

Grâce à ces trouvailles, il serait donc possible de produire de l’hydrogène pour moins cher. Il serait aussi possible de réduire la quantité de platine (environ la moitié), en remplaçant en partie ce matériau par du cuivre, bien moins coûteux. De quoi potentiellement rendre les véhicules à pile à combustible moins coûteux.