Dans le cadre du salon BusWorld à Bruxelles, la société portugaise Caetano a présenté le H2 City Gold. Il s’agit d’une version à hydrogène, avec une technologie dérivée de la Toyota Mirai. Le constructeur japonais avait annoncé l’an dernier un partenariat dans le domaine du bus.

Située sur le toit, la pile est alimentée par 5 réservoirs à hydrogène d’une contenance de 37, kg d’hydrogène à une pression de 350 bars. Cela permet au H2 City Gold de bénéficier d’une autonomie de 400 km. Le plein ne prend que 9 mn. Toyota et Caetano précisent que la chaîne de traction à hydrogène ne génère aucun compromis au niveau de l’exploitation des bus.

Des premiers exemplaires de ce bus à hydrogène doivent tourner en test dans plusieurs villes européennes dans les prochains mois. La commercialisation est prévue dès le milieu de l’année prochaine.