Il n’y a pas que les ferries. La compagnie norvégienne Ulstein, qui conçoit et fabrique des navires, vient de dévoiler son premier projet avec une propulsion à hydrogène. Ce bateau de soutien à la construction en mer (modèle SX190) sera lancé d’ici 2022. Il sera équipé de piles à combustible de type PEM fournies par la société néerlandaise Nedstack pour une puissance de 2 MW. Alimentées par de l’hydrogène stocké dans des containers, elles produiront assez de courant pour naviguer pendant 4 jours en mode zéro émission, sachant qu’Ulstein table déjà sur des progrès techniques (stockage et capacité des piles) permettant d’étendre la durée des missions jusqu’à deux semaines.

Pour des périodes plus longues, le SX190 à hydrogène pourra être propulsé en mode Diesel-électrique avec un carburant contenant très peu de soufre. La chaîne de traction électrique a une capacité totale de 7,5 MW.

Ulstein veut verdir ses bateaux et tendre vers le zéro émission. La compagnie adhère au Pacte Mondial des Nations Unies et appelle à une coopération avec d’autres acteurs de la navigation.