Comme ils s’y étaient engagés, les pouvoirs publics ont lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Projets d’envergure sur la conception, la production et l’usage de systèmes à hydrogène ». Il est en ligne sur le site du Premier Ministre.  Il a pour but d’identifier les projets structurants pour la filière hydrogène. Cet appel à manifestations d’intérêt dont une première relève aura lieu le 20 mars, et une deuxième le 30 juin 2020, doit permettre d’identifier des projets permettant de développer les savoir-faire industriels français et de passer la filière à l’échelle (projets de développement industriel, projets de production massive territoriaux pour les usages industrie et mobilité, projets de décarbonation massive d’usages industriel et projets structurants de mobilité…).

Les projets les plus structurants permettant de développer l’offre industrielle pourront faire l’objet de soutien dans le cadre d‘appels à projets lancés en 2020 ou faire l’objet de soutien au niveau européen par exemple dans le cadre de projets importants d’intérêt européen commun ou du fonds innovation.

Il n’est pas doté financièrement ; toutefois les répondants seront susceptibles d’être orientés vers un financement en aides d’Etat ou en fonds propres. Il s’adresse indifféremment à des entreprises, à des collectivités locales, à des syndicats d’énergie… Ces projets permettront à l’Etat de configurer ses futurs appels à projets nationaux pour l’industrie ou la mobilité (PIA, ADEME) à lancer au printemps 2020.

L’AMI pourra permettre également d’identifier sur le territoire français, les acteurs qui pourraient participer à un Projet Important d’Intérêt Européen Commun (PIIEC) visant à accélérer le développement de la filière hydrogène, en particulier l’offre industrielle, sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Cet Appel à Manifestation d’Intérêts vise des projets d’envergure permettant de la création de valeur en France et/ou en Europe.