C’est une grosse commande pour l’équipementier automobile français. Il a été retenu par le constructeur automobile sud-coréen pour équiper de réservoirs à hydrogène des poids lourds. Le contrat porte sur 1600 véhicules, échelonnés sur 4 ans.

Les réservoirs seront livrés en Suisse à Hyundai Hydrogen Mobility, une coentreprise entre Hyundai et H2 Energy, entrepris locale spécialisée dans les énergies renouvelables.

« Au cours des dix à quinze prochaines années, la technologie des véhicules électriques à piles à combustible sera appelée à jouer un rôle important dans l’offre de motorisations, particulièrement sur le segment des véhicules commerciaux », commente Patrick Koller, Directeur Général de Faurecia.

La production sera made in France. Elle se fera dans le centre d’expertise de Faurecia, à Bavans, dans le Doubs. Là même où le groupe va ouvrir au second trimestre 2020 un centre de R&D, dans lequel il a investi 25 millions d’euros. Dédié au stockage de l’hydrogène, ce centre d’expertise emploiera à terme 50 nouveaux salariés qui rejoindront les 750 dédiés à l’activité Clean Mobility de Faurecia.