Des pick-ups à hydrogène de General Motors vont être testés par un électricien américain

Des pick-ups à hydrogène de General Motors vont être testés par un électricien américain
Des pick-ups à hydrogène de General Motors vont être testés par un électricien américain

Dans le cadre d’un programme financé par le gouvernement*, le constructeur américain est en charge d’un programme-pilote visant à déployer des pick-ups à pile à combustible chez des clients professionnels. Et en l’occurrence, ce sera chez Southern Company.

Cet électricien du Sud-est des États-Unis va donc recevoir des prototypes sur la base du Chevrolet Silverado 5500 MD. Ces pick-ups à hydrogène seront équipés d’une pile à combustible Hydrotec de GM et de réservoirs d’hydrogène. Ils auront une autonomie de plus de 450 km et pourront répondre aux mêmes exigences que le modèle équivalent en thermique avec une puissance de 300 kW.

Au-delà de la flotte de véhicules, le rôle de General Motors sera de contribuer aussi au développement d’un écosystème. En lien avec Southern Company et Nel Asa, il s’agira aussi de créer un micro réseau local, de façon à produire de l’hydrogène vert aux heures creuses. Les piles de GM serviront aussi à alimenter en courant électrique des superchargeurs de 350 kW destinés aux véhicules électriques.

Plus de détails ici.

*Programme Super truck 3 et du HFTO, tous deux relevant du Département de l’Energie

Vous voulez en savoir plus sur General Motors ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur General Motors ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde