Une pile avec une densité de puissance doublée en Chine

pile à combustible chine
Une pile à combustible avec une densité de puissance doublée en Chine

Passée inaperçue, cette annonce de l’Université de Tianjin en date du 28 décembre 2023 pourrait rebattre les cartes. L’équipe du professeur Jiao Kui a développé une pile à combustible aux performances remarquables.

Les travaux ont été publiés dans la revue Joule, la bible des spécialistes. Ainsi, une équipe* constituée essentiellement de chinois a restructuré l’architecture de la pile de type PEM (membrane à échange de protons). Elle a incorporé de nouveaux composants et optimisé les voies de transfert d’eau, de gaz et de chaleur. Les scientifiques ont obtenu une pile à combustible ultra fine, grâce à un film ultra-mince de nanofibres de carbone et de mousse de nickel qui permet de réduire de 90 % l’épaisseur de l’ensemble électrodes-membrane. Et surtout, ils ont doublé la densité de puissance volumétrique de la pile à combustible.

L’équipe a estimé que la densité de puissance volumétrique maximale de la pile à combustible utilisant cette nouvelle structure pourrait potentiellement atteindre 9,8 kilowatts par litre, dépassant de plus de 80 % les performances des produits grand public actuels.

*qui a reçu le renfort de l’Imperial Collège de Londres et de l’Université Davis en Californie

Vous voulez en savoir plus sur la Chine ? Alors nos derniers articles sur l’Empire du Milieu devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la Chine ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2