Quand le coeur bat pour l’hydrogène

COEUR-CARMAT-grand-format-fond-blanc

A travers son fonds d’investissement ALIAD (Air Liquide Venture Capital), le groupe français entend se positionner sur les technologies du futur en accompagnant les start-up dans leur développement par la mise en place d’accords privilégiés de recherche ou de business. Les domaines couverts sont la transition énergétique, la santé et la high tech.

Depuis le début de l’année, Air Liquide a décidé de soutenir 4 entreprises.

Dans le domaine de la santé, une participation a été prise dans Carmat, une société française du secteur biomédical. Elle est réputée pour son projet de cœur artificiel, qui est le plus avancé au monde. Cette innovation vise à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque bi-ventriculaire terminale. ALIAD soutient l’entreprise pour développer en commun une pile à hydrogène portable. Cette innovation permettra d’augmenter de manière très significative l’autonomie des patients porteurs d’un cœur artificiel.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting