Moteur H2 : une collaboration Renault et Punch Torino

Renault Punch Torino

Dans le cadre de son activité moteurs, Renault annonce une collaboration avec Punch Torino (filiale du groupe Punch). Elle porte sur le Diesel, mais elle sera étendue aussi à la combustion de l’hydrogène pour les utilitaires.

Il faut se rendre à la fin du communiqué pour lire que « cet accord établira les bases d’une future coopération potentielle entre les partenaires, notamment les moteurs à combustion interne fonctionnant à l’hydrogène, pour lesquels PUNCH, par l’intermédiaire de sa filiale PUNCH Hydrocells, dispose d’une expertise considérable ». A travers ce client, Renault récupère au passage un partenaire qui pourra peut-être l’aider à proposer des moteurs H2 sur certains marchés.

Depuis que le groupe a décidé de séparer ses activités, avec d’une part l’électrique (Ampère) et d’autre part les moteurs thermiques (Horse), c’est la première annonce de partenariat. Renault et Punch Torino vont développer ensemble des variantes Euro 6 et Euro 7 de moteurs diesel 4 cylindres destinés à des véhicules utilitaires légers. La production est prévue à partir de 2025.

Punch, qui a fait ses preuves auprès de General Motors, est impliqué dans l’hydrogène. Il est intéressant de voir que Renault ouvre la porte à une telle solution dans sa gamme.

Vous voulez en savoir plus sur Renault ? Vous pouvez retrouver tous nos articles sur le groupe ici

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde