Retour à quai de la plateforme Sealhyfe à Saint-Nazaire

plateforme Sealhyfe

Lhyfe annonce que sa plateforme pilote de production d’hydrogène offshore, Sealhyfe, fera son retour sur le Quai des Frégates, à Saint-Nazaire, entre ce soir et demain matin.

Inaugurée en septembre 2022, la plateforme avait été mise en service à quai puis remorquée vers le large en mai dernier. Après plusieurs mois en mer, où elle a pu générer de l’hydrogène vert dans un environnement difficile et en conditions réelles, il est temps de la ramener pour un premier bilan. La plateforme Sealhyfe a emmagasiné des millions de données. Elles vont être analysées et on devrait donc connaître les principaux enseignements dès janvier 2024.

Ces résultats bénéficieront à l’ensemble des sites actuels et à venir de Lhyfe, à terre et en mer, et seront particulièrement exploités dans le cadre de l’étape 2 de son développement de production d’hydrogène en mer : le projet HOPE. Rappelons que ce projet européen est mené par un consortium de 9 partenaires et permettra, dès 2026, de produire jusqu’à 4 tonnes / jour d’hydrogène vert en mer.

Vous voulez en savoir plus sur Lhyfe ? Alors nos derniers articles sur le producteur d’hydrogène vert devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Lhyfe ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène