Nouvelle alliance dans le retrofit

MCC Automotive et QINOMIC joignent leurs forces pour remplacer les moteurs thermiques par des solutions basée sur l’électrique à batterie et l’hydrogène.

Cela ne veut pas dire que l’on verra pour autant des Méhari à hydrogène… Mais, MCC Automotive*, pionnier du rétrofit en France avec sa marque R-FIT, et spécialiste de la conversion des modèles iconiques « vintage », a décidé de s’associer avec QINOMIC. Cette dernière, basée à Aix en Provence, développe des briques technologiques (électrique et hydrogène) qui permettent l’industrialisation du rétrofit.

Dans la mesure où MCCA reçoit de nombreuses demandes de conception de kit rétrofit, pour des usages périphériques à son positionnement dans le segment des véhicules iconiques, cette association de compétences apportera aux nombreuses sociétés intéressées une réponse immédiate aux complexités techniques et d’industrialisation auxquelles elles font face.

« La présente association pourra porter sur les deux technologies, électrique et hydrogène, nous a confirmé Frédéric Strady, directeur général de QINOMIC.

*Filiale portant l’activité de constructeur automobile du Mehari Club de Cassis

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting