Safra passe à l’échelle avec 1500 bus H2

Ce n’est pas un acteur chinois qui fait ce type d’annonce, mais le fabricant Safra, basé dans le Tarn ! Alors que le Businova est déjà en circulation dans plusieurs villes comme Artois-Gohelle, Versailles et Le Mans, la PME annonce l’équipement par son partenaire Symbio de 1500 bus au format 12 mètres, disponibles à partir de décembre.

Ces bus seront équipés de la solution plug and play de Symbio conçue spécifiquement pour répondre aux besoins de ce segment de marché. Elle contient ainsi une pile à combustible plus performante qui répond aux normes automobiles (45 kW). L’intégration est par ailleurs pensée pour répondre aux usages spécifiques de ces véhicules, et notamment pour le changement de certains composants et filtres. La solution bus de Symbio comporte un ensemble de services de maintenance 7j/7 et 24h/24.

« Safra est aujourd’hui le seul constructeur français à proposer des bus à hydrogène » rappelle Vincent Lemaire, PDG de l’entreprise albigeoise. Avec ce partenariat renforcé, les deux entreprises démontrent leur volonté d’accélérer sur le déploiement d’une offre compétitive de bus à hydrogène et sur l’industrialisation, en vue d’un déploiement à l’international. Le fabricant a investi pour doubler la taille de son atelier de fabrication en vue de réduire significativement le temps et le coût de fabrication. « Cette première étape va nous permettre de produire rapidement 140 bus par an. L’étape suivante sera encore plus ambitieuse puisque nous prévoyons en tout un investissement de 100 millions d’euros sur 10 ans, pour produire plus et plus rapidement afin de générer une baisse notable des coûts », indique Vincent Lemaire.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting