Toyota persévère dans le moteur H2

Au salon Tokyo Auto, qui a lieu ce week-end, la marque japonaise va présenter un modèle des années 80 adapté au goût du jour avec un moteur à combustion alimenté à l’hydrogène.

Il ne s’agit que d’un concept. Dans le cadre d’un salon qui célèbre les voitures de sport et le tuning, Toyota va présenter deux versions bas carbone de l’AE 86 (une version de la Corolla qui date des années 80) : une avec un moteur électrique et une batterie, et une autre avec un moteur à combustion H2. Précisons que l’AE 86 d’origine était équipée d’un moteur 4 cylindres en ligne et atmosphérique. C’est une façon de continuer à faire rouler des modèles vintage en réduisant la pollution.

Le moteur H2 est poussé par Toyota à travers une Corolla GR, engagée en compétition dans le championnat Super Taikyu au Japon. Ce véhicule est bien entendu exposé au salon. Il présente l’avantage de préserver les vibrations et les sensations d’une voiture de sport à essence. Plus récemment, la marque a présenté un petit SUV (Cross Corolla) avec la même technologie.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting