Trains à hydrogène : les premières commandes en France pour Alstom

Comme le rapporte La Montagne, la région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé l’acquisition auprès d’Alstom de trois rames de trains à hydrogène appelées à circuler sur la ligne Clermont-Ferrand – Lyon en 2022. Ce projet devrait s’assortir de la création d’une station de production d’hydrogène vert à Clermont.

Par ailleurs, la région Occitanie – qui veut devenir «la première région à énergie positive d’Europe» grâce à son plan sur l’hydrogène vert, vient également de signer un protocole de commande de trois rames Régiolis à hydrogène, pour un investissement de 33 millions d’euros. Ces rames seront réceptionnées d’ici 2022 et devraient circuler sur les lignes de (Toulouse) Montréjeau-Luchon et Carcassonne-Quillan.

Il devrait y avoir d’autres commandes, puisque le département de l’Yonne (région Bourgogne Franche-Comté) est également candidat à l’expérimentation des premiers trains à hydrogène d’Alstom.

Toutefois, l’industriel attend plus de volumes.  On est encore loin des 14 trains achetés par le Land de Basse-Saxe et plus récemment des 27 commandés par fahma, filiale du réseau de transport allemand Rhin Main RMV….

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting