Une station pour camions lancée en France par Air Liquide

C’est une première, en France et peut-être même en Europe. Air Liquide va construire dans le sud du pays une station d’hydrogène à haute pression (700 bar), destinée à alimenter une flotte de camions de la grande distribution effectuant de longues distances. Elle sera constituée de huit poids-lourds à pile à combustible de 44 tonnes, spécialement conçus dans le cadre du projet HyAMMED* et d’une autonomie de 800 km. L’un de ces camions sera d’ailleurs exploité par Air Liquide dans le cadre de ses activités de livraison de gaz.

D’une capacité d’une tonne par jour, la station sera installée à Fos-sur-Mer, en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle sera mise en service début 2022 et délivrera de l’hydrogène bas carbone. Le projet permettra de réduire les émissions de CO2 de plus de 1 500 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de plus de 2 millions de kilomètres parcourus en camion. A noter que la station est également conçue pour le ravitaillement de bus et autres véhicules utilitaires.

En complément de l’investissement d’Air Liquide, la station bénéficiera d’un financement de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de l’Europe FCH JU (Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking). Ce projet à grande échelle reflète la stratégie du Groupe, qui vise à accélérer le déploiement de l’hydrogène, notamment dans le segment des véhicules lourds.

*Hydrogène à Aix-Marseille pour une Mobilité Écologique et Durable. Un projet qui regroupe des industriels, des transporteurs et des acteurs de la grande distribution tels que Carrefour, Coca-Cola European Partners et Monoprix.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting