Vitesco prépare l’électronique de contrôle pour les véhicules H2

Issue de Continental, la société Vitesco Technologies ambitionne de développer et produire la prochaine génération d’électronique de contrôle pour les systèmes de piles à combustible. A travers le projet ECH2*, elle vise à réduire le coût des véhicules à hydrogène en misant sur une approche modulaire et l’augmentation de la durée de vie du système.

Le projet ECH2 a été retenu par le Comité d’orientation pour la recherche automobile et la mobilité (CORAM). Il va permettre de faire évoluer des briques technologiques issues des véhicules thermiques et électriques, tenant compte des acquis de l’aéronautique et du ferroviaire principalement. Il aura une approche modulaire au juste coût s’adressant au marché des véhicules utilitaires légers, des bus et des camions.

« Avec ce projet ECH2, nous cherchons à réduire la consommation énergétique en développant des lois de contrôle prédictives optimales et adaptatives, qui seront intégrées aux unités de contrôle électroniques de pile à combustible. En modélisant le vieillissement des piles, comme le prévoit ce projet, nous pourrons agir sur notre électronique de contrôle pour limiter ces phénomènes et éviter ainsi des surcoûts liés à la teneur en platine de la pile à combustible », explique Christophe Maréchal, Directeur Innovation Vitesco Technologies France.

L’équipementier entend répondre à la demande croissante d’électronique de contrôle de pile à combustible dans la seconde moitié de cette décennie et en particulier de la part des constructeurs français, leaders sur le marché des véhicules utilitaires légers.

*Electronique de Contrôle pour véhicules à Hydrogène : l’un des 14 projets retenus en 2021 dans le cadre du plan de relance mis en place par le gouvernement français. Il est mené en partenariat avec IFP Energies nouvelles (IFPEN) au travers de son Carnot IFPEN Transports Energie, le laboratoire Laplace et les industriels Siemens Industry Software et ALSTOM Hydrogène (HELION Hydrogen Power).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting