56 000 véhicules à hydrogène vendus dans le monde

C’est ce que révèle une étude réalisée par Information Trends. Pas moins de 30 000 véhicules ont été vendus ces deux dernières années, ce qui montre une montée en puissance.

A ce stade, la voiture à hydrogène est un micro-marché qui se résume à un duel entre Hyundai et Toyota. Lequel tourne à l’avantage du premier. On note au passage que c’est en Corée qu’il se vend le plus de véhicules H2 (54 %), d’une part en raison du soutien des pouvoirs publics et d’autre part en raison d’une infrastructure plus fournie en matière de stations. Les autres grandes régions sont les Etats-Unis (24 %, en particulier en Californie), le Japon (14 %) et l’Europe (8 %).

Le marché devrait se développer avec l’arrivée confirmée de BMW et Honda. Dans son communiqué, la société de consulting évoque aussi Renault et Jaguar Land Rover (mais bizarrement pas Stellantis), les constructeurs chinois, ainsi que 8 start-ups.

Information Trends a aussi réalisé d’autres études sur les stations et les camions à hydrogène. D’autres sont en cours sur les bus, les trains, les avions, les bateaux, les piles, les électrolyseurs et le stockage d’hydrogène.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles