Yanmar se lance dans les PAC pour bateaux

Réputée pour ses moteurs de bateaux, l’entreprise japonaise Yanmar annonce développer une pile à combustible destinée au transport maritime. La technologie est basée sur l’automobile. Et pour cause : le fournisseur n’est autre que son compatriote Toyota. Un protocole d’accord a été conclu avec le constructeur pour intégrer la pile et les réservoirs qui proviennent de la Mirai. Un test à bord d’un bateau doit démarrer d’ici la fin de l’année.

C’est un premier stade qui débouchera ultérieurement sur d’autres applications.

Yanmar souhaite répondre aux exigences de l’Organisation Maritime Internationale qui veut réduire à zéro les émissions de gaz à effet de serre d’ici la fin du siècle. L’entreprise a développé des moteurs Diesel plus propres ainsi que des moteurs bi-carburation. Son prochain défi est de se passer du pétrole, grâce à l’hydrogène.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles