11 lauréats pour l’AMI H2 Hub Airport en Ile-de-France

Le Groupe ADP, Air France-KLM, Airbus, la Région Île-de-France avec le soutien de Choose Paris Region viennent de révéler les lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt dénommé « H2 HUB AIRPORT » et lancé en février dernier. Cet AMI proposait d’explorer les opportunités offertes par l’hydrogène sur les aéroports franciliens et de relever le défi de la décarbonation du transport aérien. Cette initiative, à dimension internationale et inédite dans l’industrie du transport aérien, a été un grand succès avec 124 candidatures reçues. Mais, seulement 11 lauréats ont été sélectionnés.

Les projets retenus sont :

Pour la production, le stockage, le transport et la distribution de l’hydrogène :
– Air Liquide Advanced Technologies (France) : cette filiale d’Air Liquide développe un camion avitailleur haute performance en hydrogène liquide ;
– Ecodrome (France) : ce consortium propose des solutions d’alimentation multi-services (hydrogène et électricité) pouvant servir les usages des aérodromes d’aviation générale ;
– Geostock (France) : ce groupe d’ingénierie spécialiste du stockage souterrain d’énergie travaille sur des solutions de stockage d’hydrogène en très grande quantité dans des cavités minées revêtues ;
– Hylandair (France) : ce consortium de 4 industriels propose le développement d’un écosystème d’hydrogène pour des usages côté ville (en mobilité – camions, bus, bennes, alimentation d’énergie des bâtiments) et côté piste (navettes de passagers, engins de piste pour l’assistance en escale) ;
– Sakowin (France) : cette société développe une technologie innovante de production d’hydrogène à partir du méthane, par un procédé de plasma basse énergie.
– Universal Hydrogen (États-Unis) : cette startup californienne ambitionne de convertir des avions régionaux à l’hydrogène grâce à des capsules modulaires d’hydrogène liquide embarquées à bord de l’aéronef ;

Pour la diversification des usages dans les domaines aéroportuaire et aéronautique :
– Hydrogen for Airport Handling (France, Allemagne) : ce consortium regroupe 6 partenaires opérant dans le domaine de l’assistance en escale conçoit des engins de piste (tracteur avion, loader, tracteur bagages, générateur) fonctionnant à l’hydrogène ;
– Use-In H2 (France) : ce consortium, regroupant 3 partenaires publics, accompagne les projets de déploiement d’hydrogène en proposant une analyse des risques et des recommandations en matière de sécurité et de sûreté ;
– Plug Power (États-Unis) : cette entreprise spécialisée dans les systèmes de piles à combustibles développe et commercialise des engins de pistes pour l’assistance en escale.

Pour l’économie circulaire autour de l’hydrogène :
– Absolut System (France) : ce spécialiste de la cryogénie appliquée au spatial et à l’aéronautique développe des solutions pour optimiser la quantité d’hydrogène produite et stockée via notamment des systèmes de récupération de l’hydrogène dissipé et de réfrigération mobile ;
– Ways2H (États-Unis) : cette startup propose une solution brevetée de production locale d’hydrogène à partir de retraitement des déchets, y compris organiques et plastiques.

L’objectif est de concourir à l’émergence de solutions de long terme qui soient économiquement viables, et d’être en capacité d’effectuer les premières expérimentations sur site dès 2023 L’écosystème aéroportuaire hydrogène est l’une des briques opérationnelles essentielles qui doit permettre de préparer l’arrivée de l’avion à hydrogène d’Airbus prévu à horizon 2035, tout en favorisant l’essor à court terme des usages hydrogène au sol.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles