24 H du Mans : la Green GT H2 entre en piste

DSC_3441

Hier soir, à 21 h 15, une voiture de course à hydrogène a pris la piste sur le tracé mythique des 24 H du Mans. La Green GT H2 a parcouru les 13,629 kilomètres du circuit avec au volant l’ancien pilote de F1 Olivier Panis. C’est la première fois qu’une voiture à énergie alternative fait un tour en lever de rideau des essais qualificatifs.

Les spectateurs ont pu remarquer le nuage de vapeur d’eau qui se formait de temps en temps à l’arrière du véhicule.

Ce coup médiatique a été rendu possible par Michelin, toujours très engagé dans l’innovation et la mobilite durable. Bibendum , est non seulement le fournisseur de pneumatiques de la Green GT H2, mais aussi son partenaire technologique, au travers de la société Symbio FCell dont il est actionnaire, et qui a développé en étroite collaboration avec Green GT la pile à combustible embarquée à bord de ce bolide.

Rappelons que la Green GT H2 avait roulé aussi dans le cadre du e-Prix de Formule E de Paris, toujours aux mains d’Olivier Panis, qui est pilote de développement et ambassadeur de l’écurie.

Voir les photos (merci à Fabio Ferrari de SymbioFCell).

Et en bonus, voici la vidéo.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting