2,6 millions d’euros pour accélérer les recherches du CEA sur l’hydrogène en région AURA

Dans le courant de l’été, la Commission permanente de la Région Auvergne-Rhône a voté une subvention de 2,6M€ en faveur du CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) de Grenoble afin de soutenir la recherche en matière de production d’hydrogène. Si le CEA Liten maîtrise cette technologie à petite échelle, l’aide de la Région va lui permettre d’acquérir les équipements nécessaires pour conduire des programmes et projets de R&D sur les piles à combustible, depuis la validation à l’échelle du laboratoire jusqu’à la fabrication des démonstrateurs systèmes.

L’objectif est de développer notamment l’électrolyse de l’eau à haute température.

La décision n’a rien de surprenant, car Auvergne-Rhône-Alpes entend devenir la première région durable d’Europe. Celle-ci mène notamment le projet ZEV (Zero Emission Valley). »L’hydrogène est la technologie de demain pour développer des mobilités propres », commente son Président Laurent Wauquiez. « 80 % des acteurs de la filière sont dans notre Région. C’est le moment de mener des politiques offensives dans les secteurs stratégiques clés qui font notre force pour favoriser nos entreprises, sauver et développer nos emplois. Et faire de notre Région un modèle d’économie verte pour répondre aux enjeux du monde de demain », explique-t-il.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting