4 milliards pour la production d’hydrogène bas carbone

4 milliards production hydrogène

Dans le Figaro, la ministre de la Transition Energétique annonce la signature d’un décret pour le lancement d’un mécanisme de soutien à la production d’hydrogène bas carbone. Le gouvernement va allouer 4 milliards d’euros pour les projets les vertueux.

Alors que l’on attend toujours la mise à jour de la stratégie nationale d’hydrogène, qui était initialement prévue au début de l’été, le gouvernement montre qu’il apporte toujours son soutien. Dans le Figaro, Agnès Pannier-Runacher annonce que 4 milliards d’euros seront destinés à la production d’hydrogène, via des appels d’offres. Dans le détail, ils seront lancés en 2024, 2025 et 2026 pour attribuer des capacités de production, sous forme de tranches de respectivement 150, 250 puis 600 mégawatts. Soit 1.000 mégawatts au total.

Un mécanisme qui a fait ses preuves

Il s’agit bien de promouvoir les projets les plus vertueux. « Concrètement, les lauréats des appels à projet se verront attribuer une note, fondée à 70 % sur des critères de prix (sur la base d’un ratio euro par tonne de carbone évitée) et à 30 % sur des critères hors prix », peut-on lire dans Le Figaro. Un mécanisme qui a fait ses preuves pour développer l’électricité verte, à partir d’énergies renouvelables. L’objectif est ainsi d’effacer les écarts de prix entre la production d’hydrogène gris et celle d’hydrogène vert. Les contrats seront signés pour une durée de quinze ans. « Nous avons tout d’abord soutenu la construction d’électrolyseurs ou de piles à combustible et maintenant nous sécurisons la production des opérateurs et nous la rendons compétitive », a ajouté par ailleurs Agnès Pannier-Runacher.

Rappelons que la France s’est donné pour objectif de devenir d’ici 2030 l’un des chefs de file européens de la production d’hydrogène bas carbone, avec un plan d’investissement de 9 milliards d’euros.

En complément, voici que France Hydrogène préconisait il y a quelques mois pour la révision de la stratégie nationale.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute