Le Mans investit 21 millions dans l’hydrogène

Alors que la ville accueille aujourd’hui un symposium sur ce thème en présence de 300 personnes, Stéphane Le Foll, maire du Mans et président de Le Mans métropole, a annoncé un investissement de 21 millions d’euros « dans un grand plan hydrogène ».

L’enveloppe sera consacrée à une stratégie de développement des transports à l’hydrogène, a-t-il expliqué dans un communiqué. Celle-ci comprend la mise en service d’un bus à hydrogène que les Manceaux pourront emprunter dès mercredi 16 septembre, une commande de dix autres modèles articulés et l’achat de six bennes à ordures circulant avec le même carburant.

Le plan prévoit également la construction d’une station hydrogène, « opérationnelle d’ici trois ans », pour alimenter les véhicules.

« Le Mans porte cette ambition hydrogène depuis déjà deux ans et nous allons continuer à être en pointe dans ce domaine à l’échelle des villes moyennes du grand ouest », a déclaré Stéphane Le Foll dans son communiqué.

Cette annonce intervient une semaine après la présentation du plan hydrogène du gouvernement, qui prévoit l’investissement de 7,2 milliards d’euros d’ici 2030 dans cette énergie.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde