8 millions de km parcourus dans le cadre du projet H2ME

Entamé en 2015, le projet Hydrogen Mobility Europe (H2ME) a atteint son rythme de croisière avec le déploiement de 500 véhicules à pile à combustible et de 30 stations de remplissage en Allemagne, en France*, en Scandinavie, au Royaume-Uni et dans d’autres pays. Les véhicules ont parcouru au total plus de 8 millions de kilomètres, dont 5 millions en 2018.

Des données plus détaillées seront annoncées le 25 octobre prochain, lors d’une conférence prévue à Hambourg.

Le contexte actuel joue en faveur de l’hydrogène. La décision de certains pays (France, Grande-Bretagne, Norvège, Pays-Bas), ou de certaines villes, d’interdire les motorisations thermiques incite les industriels à accélérer la transition énergétique. Le PDG de Symbio, Fabio Ferrari, souligne que la France devrait avoir 2 000 camions et 20 000 utilitaires légers roulant à l’hydrogène en 2028. Il voit dans le projet H2ME un levier pour favoriser les volumes et la baisse des composants.

Le projet prévoit à terme, en 2022, 1 400 véhicules (voitures et vans) et 49 stations à hydrogène.

*En France, les partenaires sont : Air Liquide, AREVA H2GEN, la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluence, la CNR, GNVERT, Hydrogene de France, McPhy Energy, Michelin, Renault, Renault Trucks, la SEMITAN, la STEP et Symbio.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting