A l’intérieur de MissionH24

Lors de la cérémonie, qui a vu le centre du Mans accueillir ce soir le bus à hydrogène de Safra (Businova H2) et le prototype MissionH24 qui prendra la piste ce samedi sur le grand circuit des 24 h du Mans, Hydrogen Today a pu s’entretenir avec Olivier Lombard. Ce jeune pilote, qui a déjà disputé trois fois les 24 h, est le pilote d’essai de ce bolide LMP2HG qui préfigure la future catégorie hydrogène aux 24 h en 2024.

C’est lui qui prendra le volant de la MissionH24 samedi, à 14h42 très précisément, pour boucler un tour de piste du circuit de la Sarthe, juste avant la procédure de départ de la 87e édition de la course d’endurance la plus connue au monde.

Il y a évidemment une pression sur ce jeune pilote. Olivier nous a confié que l’auto avait un comportement plus agressif, car « c’est une voiture électrique ». Il faut donc préserver les pneus, qui ont tendance à se dégrader plus vite (la puissance arrivant plus vite). Le pilote dispose d’un volant avec de multiples palettes, dont une sert à doser le niveau de récupération d’énergie au freinage.

A noter qu’Hydrogen Today a pu aussi recueillir l’avis d’un autre pilote. Yannick Dalmas, 4 fois vainqueur des 24, a confié que pour lui, « l’hydrogène c’est l’avenir ».

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting