AAP Briques technologiques et démonstrateurs hydrogène : il est enfin lancé

L’arrêté a été publié ce matin au journal officiel concernant l’appel à projets « Briques technologiques et démonstrateurs hydrogène » porté par l’ADEME. Cet AAP s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale d’accélération de l’hydrogène décarboné annoncée le 8 septembre avec une enveloppe de 7,2 milliards d’euros. Il reflète également l’action « Démonstrateurs et territoires d’innovation de grande ambition » du programme d’investissements d’avenir (PIA).

Cet appel à projet se divise en 4 axes : briques technologiques : composants et systèmes innovants ; pilotes (ou premières commerciales) innovants industriels et réseaux, fourniture temporaire ou localisée d’énergie ; conception et démonstration de nouveaux véhicules ; grands démonstrateurs d’électrolyse.

Dans son volet briques technologiques, il a pour ambition de développer ou améliorer les composants et systèmes liés à la production et au transport d’hydrogène, et à ses usages tels que les applications de transport ou de fourniture d’énergie. Dans son volet démonstrateurs, il cherche à soutenir des projets de démonstrateurs, de pilotes ou de premières commerciales sur le territoire national, permettant à la filière de développer de nouvelles solutions et de se structurer.

Outre l’intérêt environnemental et l’innovation, la solution devra répondre à la demande d’un marché et être réplicable, rendant ainsi possible sa diffusion dans des contextes énergétiques et géographiques similaires.

L’appel à projets est ouvert au fil de l’eau à compter d’aujourd’hui et jusqu’au 31 décembre 2022. Une révision du cahier des charges pourra avoir lieu au moins annuellement. L’ADEME se réserve par ailleurs le droit de clore l’appel à projets avant cette date, notamment en raison du niveau de consommation de l’enveloppe allouée.

Plus de détails ici.

Un Projet Important d’Intérêt Européen Commun (PIIEC/IPCEI) sur l’hydrogène devrait être lancé en 2021, précise l’ADEME. Il visera trois axes : électrolyse, systèmes et composants pour la mobilité et décarbonation de l’industrie.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting