France-Brésil : plusieurs accords signés sur l’hydrogène lors de la visite présidentielle

France Brésil hydrogène
France-Brésil : plusieurs accords signés sur l’hydrogène lors de la visite présidentielle

La visite d’Emmanuel Macron au Brésil a fait grand bruit sur les réseaux, en témoigne cette publication sur le compte instagram du président de la République. Dynamisés par cette coopération renouée, Emmanuel Macron et Lula ont annoncé de nouvelles collaborations. Ils comptent notamment lever 1 milliard d’euros d’investissements verts pour la forêt amazonienne (Lula s’est d’ailleurs engagé à mettre un terme à la déforestation illégale d’ici 2030).

En marge de cette rencontre, l’hydrogène n’a pas manqué de prendre part aux festivités. Pendant la visite présidentielle, pas moins de 4 accords sur l’hydrogène ont été signés entre la France et le Brésil.

Accords entre associations de l’hydrogène

Pendant la journée du Forum Economique France-Brésil du 27 mars à São Paulo, l’association brésilienne de l’hydrogène (ABH2 – Associação Brasileira do Hidrogênio) a signé deux protocoles d’accords : le premier avec son homologue français : France Hydrogène, et le second avec la Task Force Hydrogène du Medef International. Ces accords ont pour objectif de créer des synergies et valoriser les savoir-faire des deux pays dans le secteur de l’hydrogène. Ils permettront en particulier d’accélérer le développement de projets sur l’ensemble de la chaîne de valeur. L’accord avec la Task Force Hydrogène insiste tout particulièrement sur l’hydrogène naturel.

Projet Marica : convertir 200 bus à l’hydrogène

Un accord a été conclu entre plusieurs partenaires* pour convertir l’ensemble des bus de la ville de Marica d’ici 2030. C’est un projet ambitieux, qui concerne plus de 200 bus. Si l’objectif de 2030 est atteint, Marica possèdera l’une des plus importantes flottes de bus hydrogène du monde.

Plus précisément, HyFiT** sera en charge de monter l’usine et de développer les bus, Tracel fournira la chaîne électrique et Ydrogenio pilotera la partie infrastructures (avec la participation de HyFiT). HyFiT s’entourera de partenaires spécialisés pour mener à bien ce projet.

Un accord sur l’hydrogène naturel

Peu de détails ont été divulgués mais HyFiT a également signé un accord, d’une toute autre nature, sur l’hydrogène naturel, avec la société brésilienne Materiah, spécialiste du sujet. L’objectif est de préparer l’exploration du gisement très prometteur découvert à Marica, offrant ainsi un pendant opérationnel à l’accord avec la Task Force Hydrogène.

Le potentiel de la France, de par ses réserves conséquentes et son expertise grandissante, en matière d’hydrogène naturel attire. L’année dernière, des scientifiques ont en effet découvert ce qui pourrait être la plus grande réserve d’hydrogène naturel, en Lorraine. Et fin 2023, Emmanuel Macron ne cachait pas sa volonté d’accélérer sur l’hydrogène, dont naturel, notamment lors de l’inauguration de l’autorisation en 1ère mondiale de l’exploration sur le gisement près de Pau.

Plus largement, Arhyze accompagnera HyFiT pour le développement de la production d’hydrogène bas carbone et de produits dérivés. Acteurs de la transition énergétique dans les secteurs de la mobilité et des engrais azotés, les 2 partenaires visent à développer des projets majeurs dans ce pays à très fort potentiel.

*Les partenaires brésiliens du projet sont : la ville de Marica, les sociétés Ydrogenio, Tracel Industrial, et le laboratoire hydrogène COPPE/UFRJ de l’Université de Rio.

**HyFiT est une entreprise créée par Bertrand Ciavaldini en 2021. Son premier objectif est d’accompagner la Corse dans sa transition énergétique sur le sujet de l’hydrogène, notamment avec le projet HyCOR autour du train, cofondé avec Verso Energy. Bertrand Ciavaldini est par ailleurs le Délégué Régional de France Hydrogène pour la Corse. HyFiT étend à présent ses activités au-delà des frontières sur des sujets de rétrofit H2 ou encore d’accompagnement des écosystèmes H2 pour la partie mobilité.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Logan King

Logan King

Après un parcours atypique (3 ans au sein de l’armée de terre puis 3 ans de licence en Langues Étrangères Appliquées) c’est finalement ma passion pour les enjeux environnementaux qui me rattrape et me pousse à rejoindre Seiya Consulting et H2 Today en juin 2022. Tout d'abord dans le cadre de mon stage de fin d’étude, puis en tant que Responsable Marketing & Communication et traducteur chez Hydrogen Today.

Nos derniers articles

2