AFIR : une directive capitale pour la mobilité hydrogène

AFIR stations à hydrogène

Le règlement européen AFIR sur le déploiement d’une infrastructure de stations pour carburants alternatifs prend en compte l’hydrogène. C’est un signal fort envoyé vers la filière et qui ouvre la voie vers des applications de mobilité.

Vous connaissez l’AFIR (Alternative Fuel Infrastructure Regulation) ? Ce règlement, qui a fait l’objet d’une position commune entre Etats en juin 2022, puis entre le Conseil et le Parlement en mars dernier (voir notre article), devrait être voté par le Conseil européen tout début juin.

A ce stade, il est encore provisoire, mais il prévoit que des stations de recharge pour les voitures électriques seront installées tous les 60 km le long des principaux axes routiers de l’UE d’ici à 2026. Des chargeurs plus puissants pour les camions et les bus devront être installés sur au moins la moitié du réseau principal de l’UE tous les 120 km d’ici à 2028.

Des stations à hydrogène tous les 200 km

S’agissant de l’hydrogène, des stations de ravitaillement en hydrogène seront installées au moins tous les 200 km d’ici à 2031. L’AFIR prévoit aussi des stations à hydrogène dans les noeuds urbains. Ces points de ravitaillement devront être en mesure de délivrer jusqu’à une tonne par jour à une pression de 700 bars.

Ce point est essentiel pour Marc Perraudin, responsable de la division Nouvelles Energies de Plastic Omnium. Ce matin, il soulignait que le réseau de stations à hydrogène serait nécessairement moins dense, mais qu’il doit être suffisamment maillé pour rassurer les acteurs qui investissent dans la mobilité. Rappelons que le grand avantage de l’hydrogène est de refaire le plein en seulement quelques minutes. Les acteurs de l’automobile et du camion ont déjà interpellé la Commission à plusieurs reprises sur la nécessité d’une infrastructure ambitieuse (lire notre article).

Le règlement comporte également une dimension sur l’harmonisation des moyens de paiement et des tarifs pratiqués sur les bornes de recharge déployées en Europe de sorte à en faciliter l’utilisation.

Plus de détails ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2