Air Liquide s’invite chez H2V Normandy

Air Liquide H2V Normandy

Le groupe français se renforce dans l’hydrogène bas carbone. Air Liquide a décidé en effet d’entrer à hauteur de 40 % au capital d’H2V Normandy, une filiale de H2V Product. Il devient ainsi l’un des acteurs d’un projet qui vise à construire un complexe d’électrolyseurs d’une capacité pouvant atteindre 200 MW. Situé dans la zone industrielle de Port-Jérôme, en Seine-Maritime, le site produira à grande échelle de l’hydrogène renouvelable et bas carbone. Celui-ci servira pour des applications industrielles, ainsi que pour de futures applications de mobilité lourde.

Le projet s’inscrit dans un programme de développement des nouvelles énergies pour décarboner les activités industrielles (raffinage et chimie) sur l’axe de la vallée de la Seine en Normandie, l’un des bassins industriels historiques d’Air Liquide en France. Il permettra d’éviter l’émission de 250 000 tonnes de CO2 par an.

Air Liquide souligne que cet «investissement stratégique» démontre son «engagement sur le long terme (…) dans le domaine de l’hydrogène énergie».

Vous voulez en savoir plus sur Air Liquide ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Air Liquide ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2