Airbus va s’alimenter en carburants durables à Masdar

Airbus carburants durables Masdar

Masdar, la ville-vitrine d’Abu Dhabi a signé un accord avec Airbus pour développer les carburants d’aviation durables à partir d’hydrogène vert.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence notamment de Son Excellence le Dr Sultan Ahmed Al Jaber, ministre de l’Industrie et des Technologies avancées, président de Masdar et président désigné de la COP28, et de Guillaume Faury, directeur général d’Airbus. L’accord concerne les carburants d’aviation durables (SAF), l’hydrogène vert, les technologies de capture directe de l’air, ainsi que le soutien aux solutions de « book and claim »* qui permettent de certifier leur caractère environnemental.

Une solution de transition

L’idée est de capter le CO2 et de le mélanger avec de l’hydrogène vert pour en faire des carburants de synthèse. « Le carburant d’aviation durable (SAF) est l’une des meilleures solutions pour réduire l’empreinte carbone du secteur de l’aviation et cet accord contribuera à faire progresser son développement et sa croissance indispensables », explique Mikail Houari, Président d’Airbus pour l’Afrique et le Moyen-Orient. « Ce nouvel accord avec Masdar marque une nouvelle étape dans le partenariat entre Airbus et les Émirats arabes unis », a-t-il ajouté.

Ce type de carburant peut être utilisé en remplacement du kérosène sans modifier l’infrastructure de stockage et de ravitaillement, les avions ou les moteurs existants.

C’est aussi un enjeu pour les Emirats Arabes Unis. Plus tôt cette année, lors de la Semaine de la durabilité d’Abou Dhabi, Masdar a également annoncé son initiative axée sur l’hydrogène vert pour produire du carburant d’aviation durable (SAF) à partir de méthanol.

*Mécanisme qui permet dans l’aviation de se fournir dans des zones géographiques éloignées et de consigner ces transactions dans un registre et de certifier le caractère durable de ces carburants.

Vous voulez en savoir plus sur les carburants durables et Airbus ? Ces 2 articles (ici et ) devraient vous intéresser.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde