Albi lance son campus H2

Le chef-lieu du Tarn, très actif dans l’hydrogène depuis plus de 10 ans, vient de lancer son centre européen des mobilités nouvelles. Le projet est porté à travers l’association Campus H2 nouvellement créée.

Le 15 février, la maire d’Albi et présidente de l’agglomération du Grand Albigeois, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, a assisté à la création officielle de l’association « Campus H2 Albi ». Cette organisation, qui réunit plusieurs acteurs du territoire, est la première étape vers la naissance d’un « centre européen des mobilités nouvelles ». Un projet de 12 millions d’euros.

A proximité du circuit d’Albi, le futur site offrira une possibilité d’essais sur piste pour des technologies, proposera des cursus de formation sur de nouvelles compétences, ainsi que plusieurs services à destination des entreprises sur de l’accompagnement dans l’ingénierie et la certification de leurs solutions comportant de l’hydrogène. Le monde académique est également associé au projet.

Sur son site, la mairie d’Albi rappelle que le territoire a des compétences fortes dans l’hydrogène. Ainsi, Eveer’hy’Pôle (rebaptisée depuis H2Team) est une société d’économie mixte créée en 2009 à Albi avec pour mission d’être un centre d’essais de véhicules et d’équipements à énergie renouvelable à hydrogène (pile à combustible). Elle compte des actionnaires publics et privés dont la Ville d’Albi, la Communauté d’agglomération, la CCI et trois entreprises régionales (Safra, Ondulia et Braley).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting