Alliance autour d’un compresseur hydrogène de nouvelle génération destiné aux stations

Alliance H2 stations compresseur hydrogène
Alliance autour d’un compresseur hydrogène de nouvelle génération destiné aux stations

Boostheat et Enertime ont décidé d’allier leurs compétences dans l’efficacité énergétique. Ils vont développer en commun un compresseur innovant à fluide ionique, destiné à répondre aux besoins spécifiques du marché du stockage décentralisé d’hydrogène et des stations de ravitaillement.

C’est une alliance entre deux acteurs français. Boostheat propose des solutions matérielles et logicielles technologiquement avancées qui s’appuient, en particulier, sur des technologies de compression. Un domaine dans lequel il a un savoir-faire et des capacités de bureau d’études. Enertime élabore pour sa part des machines thermodynamiques et des turbomachines pour l’efficacité énergétique industrielle et la production décentralisée d’énergie renouvelable. Il a par ailleurs étudié un compresseur d’hydrogène à piston liquide dans le cadre du projet Hyreco avec l’Université de Compiègne.

Les deux partenaires souhaitent industrialiser un compresseur innovant à fluide ionique, à travers une coentreprise. L’application principale concerne les stations de ravitaillement en hydrogène, dont le nombre va atteindre un millier sur le réseau routier transeuropéen (RTE-T) et dans les zones urbaines importantes d’ici 2030.

La compression à haute pression joue un rôle essentiel dans une station à hydrogène. Et les défis sont nombreux entre les risques de corrosion, et de fuite, sans parler de la fiabilité et des aspects coûts. Le marché est porteur*, mais Boostheat et Enertime doivent d’abord passer par la phase d’un pilote industriel pour valider leur technologie.

Plus d’infos ici.

*Le marché européen des compresseurs hydrogène devrait suivre celui du stockage adossé aux stations hydrogène, prévu d’être multiplié par 10 pour passer de 0,1 milliard d’euros en 2022 à 1,2 milliard d’euros en 2030, au niveau mondial selon une étude publiée en décembre 2023 par la société de conseil Roland Berger.

Vous pouvez également accéder à tous nos articles sur l’hydrogène en France ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène