Alstom embarque à bord de la barge Hydromer

A travers sa filiale Helion Hydrogen Power, le groupe ferroviaire va équiper d’une pile à combustible la future barge à hydrogène commandée par la région Occitanie et prévue pour 2024.

Elle a pour nom Hydromer et ce sera une « première mondiale ». Début avril, la région Occitanie a signé un contrat avec Helion Hydrogen Power pour la fourniture d’une pile de 200 kW. Elle sera livrée à Piriou, une entreprise bretonne qui sera chargée de la construction d’une drague aspiratrice en marche de 70 m, destinée à l’entretien des ports du Golfe du Lion (ports de commerce de Sète-Frontignan et de Port-La Nouvelle, et port de pêche du Grau-du-Roi) ainsi que de la gestion du trait de côte du littoral d’Occitanie. Grâce à l’intégration d’une pile à combustible, qui jouera le rôle d’un générateur, la barge hybride fera baisser de 60 % les émissions de CO2.

Précisons que l’hydrogène sera décarboné, grâce aux éoliennes qui seront installées au large de Port-la-Nouvelle et qui fourniront le courant nécessaire à une électrolyse. Le groupe électrogène fourni par la filiale d’Alstom servira à alimenter en électricité les équipements de bord. Quant au moteur thermique, il fonctionnera avec un fioul pauvre en soufre.

La région Occitanie, Helion Hydrogen Power et Piriou espèrent que cette drague fera des émules.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting