Le Coradia iLint d’Alstom a roulé en Touraine

Alstom Touraine

Le tout premier train à hydrogène d’Alstom, homologué pour l’Allemagne et qui a permis de lancer un service commercial Outre-Rhin, est venu rouler en France la semaine dernière en Touraine.

Ce pionnier de la traction hydrogène a circulé en Indre-et-Loire, entre Reignac et Loches. Il a circulé les 1 et 2 février (un jour de moins que prévu en raison d’un problème technique). En effet, Alstom prêté son Coradia iLint 100 % hydrogène à la région Centre-val de Loire qui souhaitait le tester et valoriser au passage la ligne Tours-Loches. « Faire circuler un train allemand en France, ce n’est pas simple du tout », assure Yannick Legay d’Alstom. Il met en avant des normes techniques différentes. En septembre 2021, le même Coradia iLint avait été acheminé sur le centre d’essais du groupe à Valenciennes, pour une démonstration devant la SNCF. L’industriel envisage de faire homologuer ce modèle afin de répondre à une éventuelle demande.

En attendant, plusieurs régions ont passé commande (mais pas le Centre-Val de Loire pour le moment) à Alstom pour le futur train bi-mode Regiolis électrique et hydrogène qui devrait circuler à l’horizon 2025 sur des lignes en Occitanie, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté.

Vous voulez en savoir plus sur Alstom ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT