Rotterdam : 23 associations nationales s’engagent à faire progresser l’hydrogène propre

associations hydrogène
Rotterdam : 23 associations nationale s’engagent à faire progresser l’hydrogène propre

Dans le cadre du World Hydrogen Summit de Rotterdam, Hydrogen Europe et NL Hydrogen ont organisé une assemblée générale qui a permis d’établir une charte de coopération des associations européennes. L’objectif est de joindre les efforts pour que l’Europe puisse conserver son leadership.

En ouverture de l’événement, on vous avait déjà parlé de la coopération régionale entre la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne au niveau des associations nationales. On passe à une autre échelle, suite à une réunion qui s’est tenue ce jour. Pas moins de 23 associations nationales y ont participé, dont la France (représentée par France Hydrogène). Le thème central de la discussion était la transposition de la directive sur les énergies renouvelables et la manière d’assurer le développement d’une réglementation unifiée dans les différents États membres de l’UE. Il a aussi été question du dérisquage des investissements.

L’événement a été marqué par un discours en introduction de Karlo van Dam, directeur de l’industrie durable au ministère néerlandais de l’Économie et du Climat.

Une charte européenne de coopération

Les associations européennes ont établi une charte. Celle-ci tient en cinq points.

Ainsi, il s’agit de plaider en faveur d’un soutien politique global pour les technologies de l’hydrogène aux niveaux national, régional et européen ; travailler ensemble pour établir des marchés florissants de l’hydrogène propre et développer les compétences, sur la base d’une approche technologique ouverte ; soutenir l’intégration effective de la législation de l’UE dans les cadres nationaux, en favorisant l’harmonisation dans toute l’Europe ; partager les meilleures pratiques en participant à des événements nationaux et européens organisés par d’autres associations et en participant activement à la Semaine européenne de l’hydrogène ; et enfin établir des alliances avec les chambres de commerce nationales et d’autres organisations pertinentes pour plaider en faveur de l’hydrogène en tant qu’outil crucial pour réduire les émissions de carbone.

« La Charte de coopération des associations européennes pour la promotion de l’hydrogène propre, signée aujourd’hui avec plus de 20 associations nationales de l’hydrogène, est l’expression de notre engagement à travailler ensemble dans les années à venir pour faciliter le déploiement de l’hydrogène au niveau national », a déclaré Jorgo Chatzimarkakis, Président de Hydrogen Europe.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde